Luttons contre la fraude alimentaire avec des données

La fraude alimentaire et la sécurité des aliments sont parmi les principales préoccupations des industriels et des consommateurs.

Les industriels ont mis en place des études de vulnérabilité mais sont confrontés à un nombre très important de données à traiter. A savoir le nombre de matières premières, ingrédients, additifs, matériaux d’emballage…multiplié par le nombre de fournisseurs et de produits finis ainsi que par le nombre de causes de fraudes.

La quantité de données à traiter montrent vite les limites d’outils comme les tableurs qui ne permettent pas de gérer la complexité des informations comme peut le faire une base de données.

En outre, de nombreuses entreprises étudient les mêmes risques sur les mêmes matières. Elles pourraient mutualiser leur contribution afin de gagner en efficacité mais aussi un temps précieux afin d’éviter de refaire ce qui existe déjà.

Consultez nous pour rejoindre le projet FRAUDALIAA de mutualisation de veille et d’analyse de vulnérabilité concernant la fraude alimentaire.


Publication de version 6 de BRC Packaging

BRCGS vient de publier en ce début du mois d’août la nouvelle version de son référentiel BRC Packaging.

On peut noter comme nouveautés dans cette version 6 :

– la volonté d’améliorer les processus utilisés par les systèmes de gestion de la qualité dans les contrôles d’emballage imprimés et par une approche d’analyse des dangers et des risques;

– l’importance d’une culture de la sécurité et de la qualité des produits ;

– la simplification des exigences d’hygiène uniquement en fonction du risque ;

– l’introduction d’une nouvelle clause fondamentale, concernant les mesures correctives et préventives ;

– sur la base du risque, la mise en place d’un programme de surveillance microbiologique de l’environnement ;

– la simplification du programme d’audit inopiné.

La check-list d’audit sera disponible fin août au sein de notre application Auditaliaa.

Digitaliaa (c)

Nous organisons le 17 octobre prochain une session de formation concernant les nouveautés du référentiel.

Pour vous inscrire et avoir plus d’information, cliquer-ici.

Image parmohamed Hassan de Pixabay

Lanceur d’alerte – Système de signalement

L’exigence BRC Food V8 §1.1.6 indique que « L’entreprise doit disposer d’un système de signalement confidentiel, qui permet au personnel de signaler tout problème relatif à la sécurité, à l’intégrité, à la qualité et à la légalité des produits.
Le mécanisme de signalement des problèmes doit être clairement communiqué au personnel.
La direction de l’entreprise doit disposer d’un processus d’évaluation des problèmes soulevés. Les enregistrements de l’évaluation et, le cas échéant, les mesures prises doivent être documentées. »

La loi Sapin 2, relative à la transparence et à la lutte contre la corruption, a créé une protection au profit du lanceur d’alerte, en imposant aux entreprises de plus de 50 salariés de mettre en place des procédures de recueil des signalements émis par les salariés ou par des collaborateurs extérieurs et occasionnels à compter du 1er janvier 2018.

Digitaliaa vous permet facilement de répondre à ces exigences via un module dédié au sein de notre plateforme web et par l’usage d’une application mobile spécifique.

Nous contacter pour en savoir plus.


Passez en mode projet et gagnez en efficacité

840 €/h sont perdus par des réunions non-productives. 65% des managers admettent qu’ils ne peuvent pas finir leur travail à cause du nombre de leur réunions. 64% des managers reportent des décisions importantes à cause de réunions.

La suite DIGITALIAA intègre un module permettant de la gestion de projet en mode collaboratif ce qui permet de réduire le nombre de réunions et de gagner en efficacité.


Canicule : quelles sont les obligations de l’employeur ?

Le Code du Travail dispose que l’employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé de ses salariés en y intégrant les conditions de température. L’employeur est tenu de mettre en place une organisation et des moyens adaptés aux situations d’exposition aux épisodes de fortes chaleur. Il doit notamment :

  • intégrer au document unique les risques liés aux ambiances thermiques;
  • mettre gratuitement à disposition des salariés de l’eau fraîche et potable fraîche, à proximité des lieux de travail et en quantité suffisante;
  • mettre en place une ventilation des locaux de travail correcte et conforme à la réglementation;
  • vérifier que les adaptations techniques (stores, aération…) sont fonctionnelles;
  • prévoir une surveillance de la température des locaux. La caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés recommande d’évacuer les locaux à partir d’une température intérieure de 34 degrés;
  • informer tous les salariés des risques, des moyens de préventions et des signes et symptômes du coup de chaleur.

La suite Digitaliaa vous permettra de disposer d’un document unique en ligne et donc facilement disponible à l’ensemble de l’entreprise. En outre, nous vous proposons d’intégrer des capteurs de mesure de température au sein de votre entreprise via notre module IoT. Vous pourrez ainsi surveiller la température de vos locaux même à distance. Pour en savoir, veuillez nous contacter.

Image by Wynn Pointaux from Pixabay

Transformation numérique : le suramortissement reconduit

Afin de soutenir la transformation numérique des entreprises, l’État a réintroduit un système de suramortissement fiscal permettant de déduire du résultat imposable jusqu’à 40 % de l’investissement, pour toute acquisition réalisée sur la période 2019-2020.

Veuillez nous contacter pour obtenir le guide sur ce dispositif fiscal édité par la Direction générale des entreprises (DGE).

Une raison supplémentaire d’investir dans la suite DIGITALIAA.


Réduction de l’incidence de certains produits en plastique sur l’environnement

La directive (UE) 2019/904 vise à prévenir et à réduire l’incidence de certains produits en plastique sur l’environnement, en particulier le milieu aquatique, et sur la santé humaine.

A noter le fait que les États membres doivent prendre des mesures pour parvenir à une réduction de la consommation des produits en plastique à usage unique.

Les États membres doivent également interdire la mise sur le marché des produits en plastique à usage unique et des produits fabriqués à base de plastique oxodégradable.

Image by RitaE from Pixabay

Nouveau : gérer les versions de vos documents et partager cette vérification de version avec vos clients

Notre module de gestion documentaire (GED) vous permet de gérer les versions de vos documents mais vous pouvez vérifier facilement si le document consulté est bien la dernière version à jour.

En effet lors de la création d’un nouveau document notre plateforme web génère automatiquement un QR code que vous pouvez intégrer à votre document. Ce code l’authentifie et vous assure de pouvoir vérifier facilement via un simple lecteur de QR code sur votre mobile que c’est bien la dernière version qui est utilisée par les parties concernées. Vous pouvez ensuite mettre à jour le document et générer un nouveau QR code.

Création d’un nouveau document avec génération d’un QR code

Vous pourrez également proposer cette solution à vos clients pour que les documents que vous leur diffusez comme par exemple une déclaration de conformité puissent être vérifier par eux-mêmes en ce qui concerne leur mise à jour.

Dans notre exemple, deux versions de déclaration de conformité – Image Digitaliaa (c)
Image by Gerd Altmann from Pixabay
Retour affiché sur écran du mobile après le Scan du QR code de la version de 2014 – – Image Digitaliaa (c)
Retour affiché sur écran du mobile après le Scan du QR code de la version de 2019 – Image Digitaliaa (c)

Pour adopter DIGITALIAA, veuillez nous contacter.