Blog

Arrêter de perdre de l’argent et de prendre des risques

Deux semaines de travail par an perdues suite à des dysfonctionnements informatiques, selon une étude mondiale réalisée pour le compte de Nexthink.

Flèche, Argent, Billet De Banque, Factures, Monnaie
Pixabay (c)

Passez à DIGITALIAA, la seule suite logicielle en mode SaaS française et conçue spécifiquement pour l’industrie alimentaire et ses fournisseurs qui vous en fait gagner et nous en sommes en mesure de vous le prouver avec notre nouvel outil de calcul de Retour sur Investissement (ROI).

Une enquête réalisée par Ionos sur la compréhension du Cloud Act révèle qu’une partie des entreprises françaises ne perçoivent pas les enjeux de cette législation américaine. Cette législation controversée, adoptée en 2018 par le Congrès américain, autorise les forces de l’ordre des États-Unis à accéder aux données stockées par les fournisseurs de cloud américains, y compris les données personnelles, et que les serveurs soient situés aux USA ou à l’étranger.

Notre solution est hébergée par un opérateur européen.


Reprenez la maîtrise des autocontrôles même en télétravail

Les équipes des services qualité et une partie de l’encadrement dans cette période de confinement COVID-19 sont en télétravail. Ainsi, une part des activités de l’entreprise n’est plus “visible” du fait de la diminution des visites sur le terrain.

Nous vous proposons nos solutions de surveillance à distance afin de pouvoir vous assurer que les autocontrôles et enregistrements associés sont bien réalisés comme prévus grâce à nos modules “live” permettant entre autres la prise de photos/ vidéos.

Vous pourrez également enregistrer les images/ vidéos qui constitueront des preuves de conformité exploitables facilement notamment quand les audits de certification ou de vos clients reprendront après le confinement COVID-19. En outre cette digitalisation vous fera gagner beaucoup de temps car vous aurez d’une part accès aux informations au fil de l’eau et vous n’aurez pas à votre retour une masse de dossiers à traiter.

Nos outils d’IA pourront vous aider comme l’analyse d’images et la reconnaissance de caractères (OCR).

Vous pourrez visualiser facilement, à tout moment, les enregistrements papiers non encore digitalisés notamment des paramètres relatifs au respect des spécifications, des autocontrôles (PRPo et CCP), réglages des machines, métrologie légale, opérations de nettoyage, lutte contre les nuisibles et respect d’autres PRP

Vous pourrez aussi, grâce à nos solutions de communication associées, échanger avec les opérateurs réalisant les autocontrôles et les orienter même à distance pour réaliser de nouveaux contrôles complémentaires ou en ce qui concerne la mise en œuvre des actions de correction ou correctives.

Nous pouvons également envoyer des alertes à vos équipes par SMS, e-mail… afin qu’ils n’oublient pas de réaliser les autocontrôles dont ils ont la charge suivant les fréquences et plans de contrôle déterminés.

La suite est à adapter avec vous, car ils ne s’agit que d’un aperçu de nos solutions, n’hésitez pas à rentrer en contact avec nous.


Pays de la Loire Investissement numérique

Ce dispositif aide les petites entreprises (moins de 50 salariés) dans leur démarche d’acquisition de nouveaux outils numériques, pour une réelle valeur ajoutée en termes de chiffre d’affaire et d’organisation des process. Découlant du Plan Régional pour l’Economie Numérique, Pays de la Loire Investissement numérique complète l’accompagnement du parcours de la numérisation aux côtés des actions de sensibilisation et d’aide au conseil (Pays de la Loire Conseil).

Le soutien régional prend la forme d’une subvention.
L’intensité d’aide est de 50 % du montant hors taxe des coûts éligibles, ces derniers devant au minimum atteindre 5 000 € HT. L’aide elle-même est plafonnée à 15 000 €.

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur ce dispositif.


Nouveauté : Réalisez des audits QHSE à distance avec Auditaliaa

Les référentiels de certifications IFS, BRC, FSSC 22000… ont suspendus les audits de certification mais demandent de leur prouver que votre système de management de la qualité et de la sécurité des aliments (SMSA) est toujours en place.

Il est fort à parier que les organismes certificateurs vont vous demander comment vous allez vous en assurer. On peut penser que le sujet du maintien des audits internes et des audits fournisseurs sera central dans la discussion.

Voir la note de BRCGS du 8 avril concernant le maintien des audits internes.

Nous vous proposons via notre application mobile Auditaliaa de réaliser un audit à distance (remote audit) à l’aide d’une simple tablette ou d’un smartphone.

Vous pourrez demander à un de vos collaborateurs présents sur un site de réaliser l’audit à votre place en le guidant, en lui demandant de prendre des notes, photos et de les annoter en live.

Pour les audits fournisseurs vous avez la possibilité d’inviter les fournisseurs à utiliser notre solution d’audit à distance.

Vous pouvez également vous procurer un rapport d’audit fournisseur déjà réalisé. Notre partenaire propose ce service.

Pour en savoir plus, veuillez nous contacter.


Faut-il en finir avec Excel ?

Excel est un outil particulièrement bien pensé pour le traitement des données. Lorsque l’informatique est arrivé dans les entreprises, il a été l’outil de prédilection de nombreux secteurs des entreprises, dont les services qualité. Intuitif, polyvalent et proposant de nombreuses fonctionnalités, c’était l’outil idéal pour stocker et traiter des données.

Voici donc 5 raisons pour en finir avec Excel :

Sécuriser les données et garantir l’accessibilité

Principal problème d’un fichier Excel pour la gestion de vos données qualité : sa vulnérabilité. Outre les différentes manipulations qui peuvent venir supprimer, écraser ou encore casser votre fichier de données, il existe également une faille de sécurité lorsque l’on utilise ce type de fichiers pour gérer des données. Le problème avec un fichier Excel est son utilisation par de multiples utilisateurs. Si le fichier est accessible sur un serveur, vous devez garantir la sécurité et la confidentialité des informations qu’il contient et faire en sorte qu’un collaborateur n’ait accès qu’à ses propres données. Ainsi, les règles de sécurité à mettre en place peuvent devenir lourdes et particulièrement contraignantes.

Garantir l’échange et la mise à jour

Ainsi, rendre les données accessibles à chaque collaborateur permet d’avoir des retours de mises à jour ou encore de renseigner de nouvelles informations. Dans un fichier Excel, les données ne sont pas particulièrement bien traitées. Un mauvais copier/coller, un « = » dans une phrase et c’est potentiellement tout le fichier qui tombe à l’eau. Il faut également se méfier de ceux qui pensent savoir l’utiliser, mais qui finalement font rapidement des erreurs de saisies ou de formules.

Regrouper toutes les données pour les traiter simultanément

Excel est une solution efficace pour gérer certaines données. Cependant certaines données peuvent difficilement y être ajoutées. En général, la réponse à cette problématique de données est l’utilisation d’un autre fichier pour gérer l’information. Le responsable qualité se retrouve alors avec un tableau Excel pour les données d’analyses, un autre fichier pour l’HACCP, un autre fichier pour la veille réglementaire, un drive pour le partage de documents, etc. Il doit ensuite croiser manuellement toutes les données pour les mettre à jour dans ces différents fichiers et, là encore, les erreurs de saisies peuvent vites arriver. La perte d’information aussi ainsi qu’une importante perte de temps.

Visualiser les données et leur donner un sens

À son commencement Excel était un pionnier pour la mise en place de tableau de bord : graphiques dynamiques, tableaux croisés, formules de calcul, etc. L’outil a eu son heure de gloire, mais est-ce encore le cas ? Bien que toujours particulièrement efficace pour traiter et visualiser des données chiffrées simples, Excel n’est pas non plus le meilleur des alliés lorsqu’il s’agit de les interpréter. Cela demande bien souvent beaucoup de réflexion pour sortir un tableau de bord efficace et efficient.

Exporter des rapports dynamiques, consulter les données en temps réel

Cette idée complète un peu l’idée précédente. En effet, l’intérêt lorsque l’on suit de indicateurs ou que l’on réalise des rapports est de pouvoir le faire en temps réel sans se poser la question de la mise à jour des données. Excel reste un fichier de données et votre tableau de bord un export à un moment donné. Ainsi, cela vous oblige à réaliser une multitude de vérifications, voire à courir après certaines informations, afin d’avoir un document valable et celui-ci le restera pendant une durée limitée. Excel reste encore un outil logiciel qui sera utile dans de nombreux cas pour une entreprise. Toutefois, aujourd’hui le nombre de données qualité recueillies, utilisées et traitées ne garantit plus son efficacité. Les responsables qualité s’intéressent à de plus en plus d’informations et doivent donc trouver des solutions bien plus spécialisées pour réussir leur mission.

Ainsi, les solutions QHSE digitalisées se sont de plus en plus développées ces dernières années et permettent aujourd’hui de simplifier la mission des services QHSE. Elles apportent une solution concernant les données QHSE, mais aussi, la plupart du temps, pour gérer d’autres aspects en lien avec les missions associés du QHSE comme les formations, la métrologie des équipements de mesure, etc.

DIGITALIAA est une solution de gestion QHSE pensée pour les PME qui permettra de pallier à tous les écueils que peut rencontrer un service QHSE utilisant encore Excel pour gérer ses données et tout cela pour un budget très serré.


Check-listes conception hygiénique des équipements, des utilités et des infrastuctures

Nos nouvelles check-listes conception hygiénique des équipements, des utilités et des infrastructures sont maintenant disponibles avec l’application mobile Auditaliaa.

Version en anglais en option.


Gagnez 1 heure par jour

En moyenne le temps moyen journalier passé à rechercher des informations en entreprise est d’1 heure.

Pixabay (c)

Fiabilisez et centralisez vos données QSA & HSE en un seul endroit pour ne plus perdre de temps à chercher de l’information.

En partageant l’accès à vos données, vous permettez à vos équipes de bénéficier, en temps réel, d’une vue d’ensemble des informations afin de pouvoir prendre plus rapidement les bonnes décisions pour vos produits et vos clients.

Utilisez notre solution logicielle en mode SaaS DIGITALIAA pour décloisonner vos équipes et sortir votre organisation de l’effet silo.

En mobilité ou au bureau, notre solution de travail collaboratif rend la collaboration plus efficace.

Digitaliaa (c)


Partez à la chasse aux big five avec l’option Safari d’Auditaliaa

Ajout à Auditaliaa d’un nouveau module “Safari” pour regrouper plusieurs observations et éditer un rapport PDF.

Une fonction supplémentaire permettant de chasser facilement par exemple les big five (5S : Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke).

Digitaliaa

Faites vos observations sur le terrain avec l’application mobile “Auditaliaa

De retour au bureau, créez un safari en associant vos observations.


Résolution de problèmes

  • Création d’une résolution de problèmes avec des éléments de base
  • Possibilité d’ajouter des fichiers et des actions.
  • Possibilité d’ajouter des membres en utilisant la méthode RACI (Responsible, Accountable, Consulted and Informed), ainsi que “Contributeur·trice”.

Digitaliaa (c)


Avec DIGITALIAA, gérer les compétences de vos équipes

Ces dernières années ont été riches en évolutions réglementaires en ce qui concerne la formation professionnelle. Le plan de formation a laissé sa place au plan de développement des compétences. Le plan de développement des compétences recense l’ensemble des actions de formation mises en place par l’employeur pour ses salariés, dont certaines sont obligatoires (article L 6321-2 du code du travail). La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) permet à l’entreprise d’anticiper les évolutions socio-économiques, technologiques ou organisationnelles et d’adapter les compétences de ses équipes pour faire face à ces évolutions. Les entreprises de plus de 300 salariés doivent engager des négociations sur ce thème au moins tous les trois ans. Celles de moins de 300 salariés peuvent bénéficier d’un dispositif de conseil aidé par l’État pour élaborer un plan de GPEC.

Image parMiro Alt de Pixabay

Les référentiels de certification GFSI (IFS, BRC, FSSC 22000…) sont de plus en plus exigeants en matière de suivi et qualification des compétences. Cette notion est présente dans les exigences relatives à la mise en place d’un programme de Food Safety Culture.

DIGITALIAA intègre dans son module ressources humaines de nombreuses améliorations notables concernant la GPEC de vos collaborateurs mais aussi les exigences des référentiels GFSI.

Vous pourrez en effet définir les compétences nécessaires à chaque poste de travail/ métier dont les compétences clés et les associer à chaque membre de vos équipes. Vous pourrez définir les différents niveaux d’acquisition de ces compétences (par ex. en formation/ débutant/ intermédiaire/ confirmé/ formateur). Vous pourrez gérer leurs formations et en mesurer leur efficacité. Vous pourrez gérer également les entretiens professionnels.

Digitaliaa (c)