Le Food Security Information Network (FSIN) a publié récemment la troisième édition de son rapport sur les crises alimentaires. Plus de 113 millions de personnes ont connu des situations de faim avancée nécessitant une aide d’urgence : 53 pays sont concernés, dont 8 concernent les deux tiers des personnes. Les principales causes identifiées sont les conflits et l’insécurité, les catastrophes naturelles et climatiques et les chocs économiques. En dix ans, les besoins d’aide ont augmenté de 127 %, parmi lesquels 40 % destinés aux problématiques agricoles et alimentaires.

Un rapport malheureusement qui pourrait aider à identifier indirectement des risques liés aux fraudes alimentaires.

http://fsinplatform.org/sites/default/files/resources/files/GRFC%202019_Full%20Report.pdf