Pour les industriels de l’agroalimentaire, réunis le 22 mai chez Bpifrance, le numérique pourrait permettre de restaurer la confiance et le lien avec les consommateurs.