Votre veille sur les alertes sanitaires

Comment ?

Adoptez le module d’alertes sanitaires qui vous permet de suivre mais surtout d‘analyser l’impact en temps réel des alertes sanitaires (RASFF…) mais aussi des retraits/ rappels (DGCCRF, DGAL…).

Nouveauté octobre 2018 : notre objectif vous faciliter la vie et vous faire gagner du temps. Ainsi, les alertes en langue étrangères sont toutes traduites en français.

ordinateur alertes sanitaires

En fonction de votre paramétrage, vous pourrez recevoir des notifications (email…) afin d’agir de façon proactive.

Le module d’alertes sanitaires est lié avec le module de veille réglementaire ce qui permet d’identifier les exigences réglementaires non respectées et de quantifier la déviation au regard des limites réglementaires.

Vous pourrez ainsi gérer des plans d’actions vers vos fournisseurs, vers vos clients, en interne ou vers vos sites/ filiales voire les autorités ainsi que les consommateurs et en conserver l’historique afin de démontrer votre conformité en matière de communication interactive.

Le module vous permet également de générer vos propres alertes et d’utiliser la plateforme pour communiquer vers les différentes parties intéressées. Vous pourrez également choisir de collaborer avec les autres abonnés de la plateforme en échangeant vos informations.

Les datas analysés compilés dans une base de données vous permettront de mettre à jour vos analyses de risques Sécurité des aliments (HACCP), Food Fraud (VACCP) et Food Defense (TACCP).

Nous contacter : info@digitaliaa.com

Veille fraudes alimentaires

L’affaire des prothèses PIP a montré qu’un industriel pouvait tromper un organisme de certification. Un équipementier nucléaire a organisé durant des années la falsification des résultats de ses autocontrôles. Des constructeurs automobiles ont conçu des logiciels pour tromper les tests d’homologation en ce qui concerne les rejets polluants.

Dans l’agroalimentaire, la crise de la viande du cheval et plus proche un incident semblent montrer que des salariés d’un laboratoire auraient pu subir des pressions de la part d’un client pour que les échantillons soumis à l’analyse jusqu’à l’obtention d’un résultat conforme.

Dans ce contexte, de crise de confiance, il y a lieu de valoriser le fait que l’on est honnête et que l’on a en place un système pour éviter la fraude en provenant de ses fournisseurs mais aussi en interne.

Ce module comprend un portail pour les lanceurs d’alerte.

Ce module Fraudes alimentaires répond aux exigences des référentiels IFS v.6.1 (et évolutions IFS v.7), BRC v.7 (et évolutions BRC v.8), FSSC 22000 v.4.1 en matière d’évaluation de sa vulnérabilité, de prévention, de réduction du risque de fraude alimentaire concernant les fournisseurs d’intrants (matières premières, ingrédients, additifs, emballages) mais également les procédés sous-traités. Il prend en compte également le risque de fraude interne. Il comporte également une fonction de revue avec prise en compte des cas de fraudes issues de la base de données Food Fraud du module de veille sur les alertes.