Archives septembre 2018

Emprunts à taux zéro pour numériser les TPE et PME

Devant la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), mercredi 26 septembre, le secrétaire d’Etat au Numérique Mounir Mahjoubi a dévoilé des mesures du plan dédié à la numérisation des PME, qui sera présenté le 15 octobre. Des emprunts à taux zéro de 10 000 à 50 000 euros pour les investissements liés au numérique sont notamment prévus.

Nous sommes à votre disposition pour étudier avec vous les modalités de montage des dossiers pour pouvoir bénéficier de ces emprunts.


La viande de bœuf pourrait présenter un danger mortel à cause de superbactéries

Les superbactéries, capables de provoquer des épidémies, pourraient avoir pour source la viande provenant des fermes qui utilisent des antibiotiques, indique The Scientific Reports sur la base d’une étude qui a été réalisée par l’Université du Caire et qui met en garde contre le danger réel de voir tous les antibiotiques perdre leur efficacité.

La première source de superbactéries, qui sont capables de résister aux antibiotiques et de provoquer des épidémies parmi les hommes, pourrait être à l’avenir la viande, avant tout celle de bœuf, provenant d’animaux élevés dans des fermes ayant recours aux antibiotiques, ont fait savoir des biologistes dans un article publié par The Scientific Reports.

Vous avez besoin d’une base d’informations pour réaliser vos analyses HACCP, nous avons la solution avec notre module sur les dangers de contamination qui est régulièrement mis à jour sur la base de la littérature scientifique disponible (avis de l’ANSES, avis de l’EFSA, autres agences et articles de revue à comité de lecture). Notre module comporte la particularité de pouvoir lier votre base de données produits/ matières-ingrédients avec les dangers significatifs qui y sont associés.


JRC – Résumé mensuel des articles sur la fraude alimentaire et l’adultération – Juillet/ août 2018

Le JRC publie chaque mois un résumé d’articles sur la fraude et l’altération des aliments.

Voici le numéro de juillet/août 2018.

En l’état ces informations sont peu exploitables (format PDF, absence de compilation avec les mois précédents et années).

Ces informations sont compilées dans notre base de données Fraudaliaa et sont ainsi exploitables facilement pour vous aider à réaliser vos analyses de vulnérabilité. Elles sont recoupées avec d’autres sources d’informations (RASFF par exemple). Le module Fraudaliaa permet de réaliser différentes extractions et analyses de données.


Malveillance dans les installations industrielles

A la lecture du rapport sur sur les actes de malveillance dans les installations industrielles publiés par le ministère de l’écologie, il semble que les IAA soient peu concernées au regard d’autres secteurs industriels (seulement 4% sur un échantillon global de 850 accidents survenus en France de 1992 à 2015). Toutefois de nombreux points semblent être négligés par les entreprises. On y apprend également que les actes de malveillance sont influencés par la saison. On y note que près de 50% des actes ont un impact sur l’environnement (pollution). Les différentes motivations pour commettre un acte de malveillance y sont décortiquées.

Bref, un document fort utile pour mener à bien et améliorer son analyse Food Defense.

Document disponible pour les industriels sur simple demande avec votre email professionnel en indiquant votre fonction et votre entreprise.


Rappel produit au 2e trimestre 2018

La synthèse des données du RASFF pour le 2e trimestre 2018 montre que :

– Tous les rappels et les notifications ont augmenté de plus de 15 %. Ce chiffre est le sixième le plus élevé de tous les temps.

– Les fruits à coque et les graines sont la catégorie de produits alimentaires la plus rappelée en Europe (156 rappels) ;

– La 2e place est occupée par les fruits et légumes (118 rappels) ;

– En troisième position c’est les poissons et les produits à base de poissons (81 rappels) ;

– La Turquie est le premier pays pour les rappels et les notifications et cela pour le troisième trimestre consécutif ;

– Le Brésil, qui était troisième au premier trimestre en raison principalement des sanctions imposées par l’UE sur la viande n’est plus dans ce top 5 ;

– La contamination bactérienne due à des agents pathogènes tels que Salmonella, E. coli et Listeria monocytogenes a été la principale cause de rappels alimentaires pour le sixième trimestre consécutif ;

– Les produits chimiques sont la deuxième cause de rappels suivis par les aflatoxines.

A noter que les contaminations bactériennes sont également la principale cause de rappel d’aliments aux États-Unis.

Abonnez-vous à notre module sur les alertes sanitaires afin de pouvoir disposer de synthèses pertinentes dans le cadre de vos analyses de dangers (fournisseurs, HACCP, fraudes…).