Archives 2018

Export vers les USA

Warning : si vous exportez des denrées alimentaires vers les Etats-Unis, vous devez impérativement avoir renouvelé votre enregistrement auprès de la FDA avant fin décembre 2018, faute de quoi votre enregistrement sera automatiquement supprimé.

Quelle que soit la date à laquelle votre enregistrement initial a été effectué, par vous-même ou l’agent situé sur le territoire américain que vous avez désigné pour vous représenter auprès de la FDA (« US agent »), votre enregistrement doit impérativement être renouvelé avant le 31 décembre 2018 à 23h59.


Contrôle du nettoyage

Cette application mobile fonctionne à l’aide d’une tablette ou d’un smartphone vous permettra d’évaluer la qualité des opérations de nettoyage et désinfection de votre (vos) site(s). Vous pourrez définir vos lieux d’évaluation, vos points d’évaluation selon vos propres critères de conformité.

Vous pourrez ainsi  :

  • de gagner du temps avec des check-list facilement remplissage en cas de conformité (simple clic) ou non-conformité ;
  • de disposer de plans interactifs afin de se repérer facilement dans l’usine et d’utiliser la bonne check-list/ grille… d’évaluation;
  • d’établir directement dans l’application vos constats en pouvant les illustrer si besoin en plus d’un texte avec un commentaire audio ou une photo;
  • d’intégrer votre plan de contrôle pour la réalisation des prélèvements (contrôle visuel, ATP, analyses microbiennes ou allergènes…);
  • de comparer les résultats entre les différentes évaluations;
  • de comparer les résultats entre différents sites ou ateliers;
  • de lier vos constats avec un plan d’actions;
  • de disposer d’un espace collaboratif afin d’échanger entre les différentes parties intéressées;
  • de retrouver l’ensemble des informations sur la plateforme DIGITALIAA.

L’application permet également aux équipes de nettoyage :

  • de disposer de plans interactifs afin de confirmer que le planning de nettoyage a bien été réalisé (localisation possible par QRcode ou puce NFC);
  • de prouver par une ou plusieurs photos que le travail a été bien effectué;
  • de remonter des anomalies comme justifier d’un retard si les locaux/ équipements sont anormalement en mauvais état ou sales;
  • de saisir facilement ses autres autocontrôles;
  • de savoir qui a réalisé la prestation;
  • de demander également des interventions à la maintenance (curatif ou amélioration) via le plan d’actions;
  • Et bien d’autres applications à façon.

L’application web (DIGITALIAA) récolte automatiquement les données des différentes personnes qui utilisent l’application mobile et assure la synchronisation des informations.


Maintenance et digitalisation

Une grande majorité d’agents de maintenance partent encore en tournée avec un carnet de notes et un stylo. Les informations collectées manuellement sont ensuite ressaisies dans des tableurs ou mieux dans l’outil de GMAO. Cela se traduit par une perte de temps et un risque de perte d’informations.

Les demandeurs d’actions transmettent à la maintenance des formulaires que la maintenance ressaisi afin de les transformer en bons d’intervention. Là aussi que de temps perdu.

Et si la maintenance était équipée de tablettes numériques pour collecter plus simplement les informations et prendre des photos et d’éditer directement leurs constats. Et si elle avait également la possibilité de consulter directement depuis l’application, la liste des équipements ou infrastructures à contrôler et adapter sa tournée. Et si les bases de données et les documents implémentés dans une application mobile lui permettaient de remplir plus rapidement des formulaires digitaux et d’avoir accès à des informations clefs concernant les équipements ou les infrastructures.

Et si les demandeurs pouvaient directement formuler leur demande d’intervention dans l’application et si la maintenance pouvait leur répondre directement quant à la prise en compte de leur demande.

Voici quelques exemples de ce que vous propose de faire notre nouveau module audit/ inspection/ check-list afin que les équipes de maintenance se recentre sur leur valeur ajoutée.


24 janvier 2019 – Laval – atelier gratuit : « Pourquoi et comment digitaliser le processus QHSE en industries alimentaires ? »

Le 24 janvier 2019  à Laval de 15h à 18h nous avons le plaisir de vous inviter à Atelier : « comment et pourquoi digitaliser le processus QHSE pour les industries alimentaires »

La gestion de l’information est devenue clef dans vos organisations et les suites logicielles de type MS-Office montrent vite leurs limites même si vous êtes un pro des macrocommandes et des tableaux croisées dynamiques. Il vous faut faire face à une masse de données internes et externes toujours grandissante tout en ayant un effectif souvent constant et un temps réduit pour prendre les bonnes décisions.

Des outils nouveaux, ergonomiques, intuitifs, progressifs, collaboratifs et modernes mais également évolutifs en fonction de vos besoins sont donc à employer. Ceux reposant sur les technologies full-web sont particulièrement bien adaptés car très agiles et peu onéreux. Dans le cadre de votre projet de digitalisation vous devez également prendre en compte un facteur important, votre fournisseur connait-il les spécificités de votre métier ou souhaite-t-il vous vendre une solution standard à tout prix ?

L’atelier sera animé par nos experts transition numérique (qui sont aussi consultants en QHSE dans votre domaine) et en collaboration avec le Magazine Process Alimentaire.

Au programme :

– Comment mettre les technologies digitales modernes au service du processus QHSE mais surtout au service des Femmes & Hommes de l’ensemble de votre entreprise ?

– Que faut-il en attendre ?

  • Comment ne pas faire les mêmes erreurs qui auraient pu avoir lieu lors de la mise en place précédente de logiciels de gestion de production ?
  • Comment juger de la maturité de son équipe, comment les accompagner sans stress en mode projet;
  • Comment digitaliser à raison en tenant compte de vos spécificités métiers;
  • Quels gains potentiels : temps, économie, travail en équipe facilité, diminution des tensions avec les autres processus, amélioration de la relation avec les client et les fournisseurs, préparation aux audits inopinés…
  • Savoir interagir efficacement avec vos autres solutions digitales ERP, MES et LIMS… pour éviter de ressaisir plusieurs fois les mêmes informations.

– Démonstration des solutions DIGITALIAA orientées métiers (audit, zoning, surveillance de l’environnement de fabrication, gestion électronique des documents…);

 

Atelier gratuit mais sur invitation.

Pour obtenir votre invitation, veuillez nous contacter : info@digitaliaa.com

L’atelier sera suivi d’une galette des Rois. Boissons non alcoolisées car nous tenons à vous.

Cet atelier est exclusivement réservé à des industriels (agroalimentaires et à leurs fournisseurs). Ainsi par exemple, les demandes issues d’email non professionnel, de particuliers, d’entreprises exerçant des prestations de conseil, formation, expertise ainsi que des sociétés informatiques et assimilées seront systématiquement refusées.

 


La CNIL liste 14 opérations de traitement de données nécessitant une analyse d’impact

La Cnil en lien avec les exigences de l’article 35 du règlement européen RGPD vient de publier la liste des 14 opérations de traitement des données personnelles où l’analyse d’impact est requise dans une délibération publiée le 6 novembre.

Les traitements des données de santé, de ressources humaines, des assurances, des logements sociaux, de géolocalisation à grande échelle, sont concernés par l’obligation de réaliser une analyse d’impact.

Parmi elles, on peut citer :

  • des données concernant les profils de personnes physiques à des fins de gestion de ressources humaines.
  • des données de santé mis en œuvre par les établissements de santé ou les établissements médico-sociaux pour la prise en charge des personnes.
  • des données génétiques de personnes dites « vulnérables » (patients, employés, enfants, etc.)
  • des données ayant pour finalité de surveiller de manière constante l’activité des employés concernés.
  • des données ayant pour finalité la gestion des alertes et des signalements en matière professionnelle.
  • des données de santé nécessaires à la constitution d’un entrepôt de données ou d’un registre.
  • des données impliquant le profilage des personnes pouvant aboutir à leur exclusion du bénéfice d’un contrat ou à la suspension voire la rupture de celui-ci.
  • des données mutualisées de manquements contractuels constatés, susceptibles d’aboutir à une décision d’exclusion ou de suspension du bénéfice d’un contrat.
  • des données de profilage faisant appel à des données provenant de sources externes.
  • des données biométriques aux fins de reconnaissance des personnes parmi lesquelles figurent des personnes dites « vulnérables » (élèves, personnes âgées, patients, demandeurs d’asile, etc.)
  • des données relatives aux demandes et gestion des logements sociaux.
  • des données ayant pour finalité l’accompagnement social ou médico-social des personnes.
  • des données de localisation à large échelle.

Pourquoi les entreprises adoptent des check-lists numériques pour leurs audits ou inspections ?

Pourquoi les entreprises adoptent des check-lists numériques pour leurs audits ou inspections ?

Les check-lists d’audit/ inspection sont essentielles dans de nombreux secteurs, celles-ci peuvent être utilisées pour toutes les tâches, de la conformité HACCP aux PRP en passant par la formation du personnel.

La plupart des entreprises font toujours appel à des check-lists manuscrites conservées dans des cahiers ou sur des blocs-notes. Les check-lists sur papier sont sujettes aux erreurs humaines et peuvent être détruites, perdues ou égarées. Des risques que vous ne pouvez tout simplement pas vous permettre dans un secteur où la sécurité des consommateurs est votre priorité absolue. Les entreprises averties transforment leurs check-lists d’audit/ inspection sous format numérique. Pourquoi?

Le passage à une plate-forme numérique bien conçue peut vous aider à maintenir la conformité et à réduire les erreurs dans vos opérations. Avec la bonne plateforme numérique, vous pouvez entre autres :

  • Accédez à plusieurs sources d’informations à partir d’un seul endroit ;
  • Améliorer l’efficacité opérationnelle ;
  • Réduire le risque de fraude («coup de gomme»)
  • Réduire les déchets de papier

Lorsque toutes vos check-lists sont hébergées sur une plate-forme unique dotée d’une interface conviviale, les membres du personnel sont plus susceptibles de les utiliser — et de les utiliser correctement. La clé est de choisir une plate-forme bien conçue.

Toutes les plateformes numériques ne sont pas égales. L’efficacité dépend d’une application suffisamment flexible pour répondre aux besoins et aux exigences spécifiques de votre entreprise. Une plate-forme compliquée qui ajoute des fonctionnalités mais sacrifie la simplicité est une recette pour la non-conformité et l’inefficacité opérationnelle. Le système que vous choisissez doit être intuitif et facile à utiliser. Si un membre de votre équipe ne peut pas apprendre le système avec juste quelques minutes de formation, c’est trop compliqué.

Choisissez un système qui vous permet d’ajouter des fonctionnalités tout au long de la vie de l’entreprise, à mesure que vos besoins évoluent et que votre entreprise se développe.

Facilité d’utilisation

La technologie est supposée rendre la vie plus facile mais, paradoxalement, elle rend parfois nos vies encore plus compliquées. Ce n’est pas parce qu’un produit est de haute technologie qu’il est bien conçu. Lorsque vous choisissez une application numérique pour votre entreprise, posez-vous par exemple les questions suivantes:

  • Est-il facile de naviguer dans l’application ?
  • Avance-t-elle automatiquement d’une section à l’autre plutôt que d’obliger les utilisateurs à parcourir plusieurs écrans pour compléter un seul élément de la check-list ?
  • L’application nécessite-t-elle que les utilisateurs saisissent manuellement les données d’une sonde de température portable ou s’interface-t-elle automatiquement avec une sonde portable sans fil, éliminant ainsi le besoin de saisir des données ?

Une application numérique bien conçue vous permettra non seulement d’augmenter le nombre d’éléments de votre check-list de contrôle, mais elle réduira également le temps nécessaire pour compléter la check-list. Ne serait-il pas agréable d’ajouter une heure à votre journée tout en abordant efficacement les questions de sécurité, de qualité et d’image de marque ? Une bonne application apportera cela et d’autres avantages à votre activité en vous concentrant sur les activités à valeur ajoutée.

Détection et résolution des problèmes

Si un élément de votre check-list papier ne répond pas aux exigences, que faire ensuite ? Vous avez peut-être des politiques et des procédures en place pour résoudre les problèmes, mais comment vous assurez-vous que la résolution est effectivement effectuée ? Un système de check-list numérique peut vous aider, non seulement en identifiant les écarts, mais en facilitant la mise en œuvre des actions (correction ou corrective voire préventive) via un plan d’actions partagé entre les différentes parties prenantes en interne mais aussi avec les fournisseurs ou prestataires de services. En outre, le système peut suggérer directement des solutions pour résoudre le problème constaté.

Atténuation du risque de fraude

Dans un monde parfait, tout le monde respecterait le système. Malheureusement, il y aura toujours des personnes qui vont essayer de le contourner, feront des économies ou commettront une fraude pure et simple – même au sein de votre propre organisation. Si vous avez déjà fait une visite surprise sur le terrain vous avez peut-être constaté que vos check-lists  d’autoévaluation sur papier étaient déjà terminées avant la fin du jour ou du week-end, vous avez appris à vos dépens que le papier ne permet aucun contrôle de l’exactitude ou de la véracité. La bonne solution numérique aide à lutter contre cela. Recherchez un système qui limite l’accès à vos check-lists d’autocontrôle à certaines plages horaires. Et celui qui analyse les entrées pour détecter les anomalies, telles que l’achèvement rapide des listes de contrôle ou des valeurs identiques dans tous les champs. Un bon système détectera les entrées douteuses et incitera les gestionnaires / dirigeants à enquêter.

Gestion de données à distance et reporting

Choisissez un système qui vous permet d’accéder à distance à des graphiques détaillés, aux données d’achèvement de la check-list de contrôle, aux actions correctives et aux alertes de gestion en un clic de souris, en temps réel.

Notifications en temps réel

En cas de problème, un responsable doit en être informé immédiatement. Le système que vous choisissez doit vous envoyer un courrier électronique ou un message texte, ou inviter un représentant en direct à émettre un appel sortant lorsque quelque chose ne va pas. Les notifications en temps réel sont particulièrement utiles lorsque des dysfonctionnements se produisent lorsque personne de l’équipe de direction n’est sur place.

 

Une check-list numérique vaut-elle l’investissement ?

La technologie révolutionne l’industrie alimentaire. Le passage à une plateforme numérique peut vous aider à garantir la conformité chaque jour. Un système bien conçu doit être facile à utiliser, efficace et performant.

Entre outre, lorsqu’elle est correctement mise en œuvre, la conversion au format numérique peut réduire de 50% le temps nécessaire pour compléter les check-lists de contrôle sur papier. Imaginez tout ce que vos équipes pourrait accomplir avec ce temps supplémentaire.

 

Auditaliaa, est une application numérique entièrement paramétrable à vos besoins qui vous permettra de réaliser vos audits ou inspections en créant vos propres check-lists mais aussi en utilisant les modèles présents dans la base de données. L’application qui fonctionne sur PC, tablette ou smartphone vous permet de créer à la place d’exigences sous forme de texte, des exigences de conformité sous forme de photos, schémas ou autres illustrations rendant beaucoup plus efficace et conviviale la réalisation de l’audit/ inspection. Cela est particulièrement bien adapté aux inspections verre/ plastique, intégrité machine, intégrité des infrastructures, déconsignation hygiénique après opération de maintenance ou de nettoyage, 5S…En outre, l’application dispose d’un système vous permettant de vérifier que les documents vus lors de l’audit/ inspection sont bien des documents originaux.

Demandez vite une démonstration (info@digitaliaa.com).


Tarifs 2019 pour le recyclage des emballages ménagers

CITEO, issu du rapprochement entre Eco- Emballages et Ecofolio, a annoncé vouloir élargir les consignes de tri à tous les plastiques (toute la France en 2022). L’organisme modernise et concentre ses centres de tri. Ainsi, les barèmes des matériaux d’emballage pour assurer leur recyclage augmentent de 7% en moyenne et de 10,9% pour les plastiques. Le système de Bonus-Malus associé à ces tarifs est aussi modifié. Les tarifs applicables au 1erjanvier 2019 sont disponible en cliquant sur ce lien.

crédit photo : CITEO

Blockchain

Les fournisseurs de laitues de Wal-Mart ont un an pour faire se mettre au point pour permettre une traçabilité complète avec la technologie blockchain.

Après les initiatives de Carrefour en la matière, il est fort à parier que cette technologie va se généraliser à l’ensemble de la chaine alimentaire. Après les aliments et leurs ingrédients, on peut penser que les emballages ainsi que les équipements et notamment leurs pièces de rechange vont être impactés.

En effet, les crises récentes ont toutes démontrées de sérieuses lacunes en matière de traçabilité. Une amélioration est fortement attendue de la part des distributeurs.

Si vous voulez en savoir plus sur la technologie blockchain appliquée à l’industrie alimentaire et ses fournisseurs, venez vous former à l’impact de cette technologie sur votre démarche de traçabilité.

Pour participer à notre prochaine formation, cliquer ici.


fr_FRFrench
fr_FRFrench